Au delà de la Rive

Au delà de la Rive

Blagues

banniere Blog Ever (3)


        

Photo prise à Hauteville (Ain) Juillet 2009


 

  Le croisement de la vie...     

  Photo prise à Hauteville (Ain)

 

   Le Coin de Détente

Un marocain âgé, qui vit depuis 40 ans dans le Texas (Etats-Unis), voulait cultiver des pommes de terre dans son jardin, mais labourer la terre était trop difficile pour son âge. Son fils unique, Ali, étudiait en Europe, donc il décida de lui envoyer un e-mail afin de lui expliquer la situation : 
"Cher Ali, Je suis très malheureux parce que cette année je ne pourrais pas planter mes pommes de terre dans mon jardin. Je suis trop vieux pour retourner la terre seul. J'espère que tu pourras venir et que mon problème sera résolu, parce que tu le feras pour moi. Je t'aime Ton père" 

"Cher père, Que Dieu nous préserve ! NE RETOURNE SURTOUT PAS la terre de ce jardin !!! C'est la que j'ai caché "tu sais quoi". Je t'aime Ali" 

A 4h00 du matin le lendemain, la police locale, le FBI et des agents de la CIA accompagnés d'une délégation du Pentagone, sont arrivés et ont retournés complètement le jardin à la recherche de matières dangereuses pouvant servir à la fabrication de bombes, d'anthrax ou n'importe quoi. Ils n'ont rien trouvé et sont repartis. 
Le jour même, le vieil homme reçut un autre e-mail de son fils : 

"Cher père, Je suis sûr que maintenant tu peux planter tes pommes de terre. C'est le mieux que je puisse faire dans les circonstances actuelles. Je t'aime.Ali"

 

 

 

 

Comment t'appelles-tu?
Mohammed Ben Ahmed.
Ici nous sommes en France, il n'y a pas de Mohammed, dorénavant tu
vas t'appeler Jean-Marc, lui rétorque la maîtresse.

Rentrant chez lui, le petit croise sa mère :
Alors, Mohammed, une bonne journée?
Je m'appelle plus Mohammed, mais Jean-Marc, car je suis en France.
La mère, folle de rage, lui flanque une raclée et en hurlant appelle
son mari qui, une fois au courant de la situation, refile une claque à
Jean-Marc.

Le lendemain, arrivé en classe, la prof constate que Jean-Marc a des
marques de doigts sur son visage.
Que s'est-il passé, Jean-Marc? dit-elle, toute consternée.
Eh bien, Madame, ça faisait pas un jour que j'étais Français, que
je me suis fait agresser par deux Arabes.



Un Rabin au Paradis

Un grand rabbin monte au paradis, on s'occupe des formalités : c'est une personne importante, quoi... Et puis, il doit aller dans sa nouvelle demeure. Alors, au bureau d'attribution des maisons, on lui montre sa future maison, un simple F2, avec une place de parking, pas génial, quoi... Le rabbin s'étonne, regarde autour de lui, et aperçoit une maison fantastique sur 3 étages, avec jardin, piscine et tennis. Le rabbin se met en colère, et demande "c'est à qui cette maison?". On lui répond : C'est à Cohen. - Quoi, Cohen, le chauffeur de bus ? Ouais, c'est lui - Non mais, vous avez pas honte, moi un grand rabbin j'ai un F2 et lui il a une superbe maison ? Oui, mais toi, en bas, quand tu faisais la prière à la synagogue, tout le monde dormait. Lui, quand il conduisait, tout le monde faisait sa prière... 




Un Chinois et un Algerien:

C'est un algérien qui travaillait avec un chinois dans la réparation d'un câble électrique aérien. Le chinois qui était dans les airs, pris d'un vertige tombe du haut du pylône. Une fois à terre, il se relève vite fait et se remet au boulot. 

 l'Algérien choqué à pris 10 jours de congé maladie........



Un rendez-vous  avec sa Maitresse...

Un homme rentre chez lui et dit à sa femme qu'il va prendre une douche et partira aussitôt pour un dîner d'affaires de dernière minute.

Sa femme a un doute et profite qu'il soit sous la douche pour lui faire les poches. En effet, elle découvre un petit mot qu'elle lit : "Mon amour, je t'attends ce soir, je te cuisinerai ton canard à la béchamel dont tu raffoles tant..."

L'épouse ne se décourage pas et décide de sortir le grand jeu : elle revêt son déshabillé sexy, refait son maquillage, vaporise son parfum le plus envoûtant et commence à prendre une posture plutôt engageante...
Au sortir de la douche, le mari stupéfait et conquis se jette immédiatement sur sa femme et lui fait l'amour avec une passion oubliée depuis longtemps et renouvelle même son exploit à 2 reprises !
Tout à coup, il se souvient de son mensonge et comprend qu'il est obligé d'aller à son soit disant repas d'affaires afin d'éviter de mettre la puce à l'oreille de son épouse.

Épuisé, il se rend chez sa maîtresse et lui annonce d'entrée qu'il est éreinté par une journée de travail, qu'il va juste manger et repartir tôt. Le repas terminé, il s'endort.

La jeune femme, vexée et douteuse, fouille à son tour dans ses poches et découvre son petit mot doux sur lequel l'épouse a ajouté ceci : « Je vous envoie le canard mais sans la béchamel !"

 


 

 

 

 

 

 

40 ans et plus

Les personnes de plus de 40 ans devraient être mortes

En ce basant sur les standards actuels, certains sociologues croient que les " baby boomers "

qui étaient des enfants pendant les années 1930 et 1960 ne devraient plus être vivants....

Nos berceaux aux couleurs vives étaient couverts de peinture à base de plomb.

Rien ne nous empêchait d'entrer une fourchette dans une prise électrique.

Il n'y avait pas de couvercle ou de bouchons de sécurité à l'épreuve des enfants

sur les bouteilles de médicaments, portes et armoires.

Nous voyagions en auto avec nos parents, sans jamais porter de ceinture de sécurité

et l'auto n'était pas équipée de sacs gonflables

Faire une balade, assis à l'arrière d'une fourgonnette pendant une chaude

journée d'été " c'était normal "

Nous buvions de l'eau directement à la source avec les têtards dedans et non d'une bouteille "HORREUR"

Nous mangions des gâteaux, du vrai pain, du beurre et des boissons gazeuses avec

du vrai sucre, mais nous n'étions jamais obèses parce que nous passions tous notre temps à jouer dehors.

Nous partagions une bouteille de boisson avec quatre de nos amis en buvant directement au goulot

et personne n'en est mort.

Nous passions des heures à bâtir des voitures à roulements à partir de rebuts et ensuite

nous descendions une grande côte pour nous apercevoir, rendu en bas, que nous

avions oublié d'installer les freins. Après avoir dérapé sur du sable plusieurs fois,

nous apprenions à résoudre le problème pour dégripper les roulements, il fallait

tout simplement uriner sur les roulements.

Nous sortions de la maison le matin et jouions toute la journée dehors en

autant que nous étions de retour avant que les lampadaires s'allument.

Personne ne pouvait nous rejoindre de la journée. Pas de cellulaire ni de

télé-avertissement....impensable !

Nous ne connaissions pas les playstations Nitendo, x-Boxes, ni les jeux vidéo, il n'y avait

pas 99 canaux sur le câble, pas de téléphone cellulaire, pas d'ordinateur ou de " chat " internet.

Nous avions des amis! nous allons dehors et ils étaient là!

Nous nous battions à coups de poing, à coups de Taouate. Nous en récoltions

des yeux au beurre noir et nous apprenions à passer ensemble au travers de nos disputes.

Nous inventions des jeux avec des bâtons " Le jeux du Matsapiste "

Nous mangions des vers avec des fruits ramassés sur le sol et des tartes

avec des fruits non lavés, et malgré les avertissements aucun poils supplémentaire n'a poussé

sur notre visage et les vers de terre ne sont pas restés dans notre estomac pour toujours

Bicose : le fameux vermifuge "HUILE DE RICIN " était la pour faire son effet....et quel effet

Nous allions chez des amis sans d'abord leur téléphoner, frappions à la porte

ou entrions simplement dans la maison pour jouer avec.

Nous tombions des arbres, nous nous blessions aux mains ou au visage, nous nous brisions un os

et ou quelques dents et pourtant personne n'était poursuivi pour tout ça. C'était seulement des accidents.

Personne n'était à blâmer, sauf nous- même.

Vous vous souvenez des" simples accidents "

En classe quelques élèves n'étaient pas aussi doués que les autres; alors ils ne

réussissaient pas leur année et devaient la recommencer "HORREUR"

Les résultats des tests n'étaient jamais "Ajustés " pour aucune raison.

Nos actions étaient les nôtres et nous en connaissions les conséquences.

Finalement cette génération a produit les grands " preneurs de risques "

de tous les temps. Les dernières 50 années ont produit une explosion d'inventions

et de nouvelles idées. Nous avions la liberté, les succès, les échecs, la responsabilité

et nous avons à vivre avec tout ça.

ET vous êtes un (e ) de ceux ( celles ) là. Alors, FÉLICITATIONS !!!

 

LA VIE A L'ENVERS

 

On devrait vivre la vie à l'envers...
... on commencerait par mourir, ça éliminerait ce traumatisme qui nous suit toute notre vie.
Après tu te réveilles dans un asile de vieux, en allant mieux de jour en jour.
Alors on te met dehors sous prétexte de bonne santé et tu commences par toucher ta retraite.
Ensuite, ton premier jour de travail on te fait cadeau d'une montre en or.
Tu travailles 40 ans jusqu'à ce que tu sois suffisamment jeune pour profiter de la fin de ta vie active.
Tu vas de fêtes en fêtes, tu bois, tu baises, tu n'as pas de problèmes graves.
Tu te prépares à faire des études universitaires.
Puis c'est le collège, tu joues avec tes copains, sans aucune obligation jusqu'à devenir bébé.
Les derniers 9 mois tu les passes flottant tranquille, avec chauffage central, room service etc...
Et au final, tu quittes ce monde de merde dans un orgasme !!

Merci Michel Spinoza

27/06/2008

 

 

 

 

 

LES CARICATURES DE DILEM

 

 

 

CARICATURE DE DILEM

dessin de la semaine

DILEM 15 MAI 2008

 

dessin de la semaine

 

dessin de la semaine

DILEM   JEUDI 24 AVRIL 2008

dessin de la semaine

 

DILEM  14/04/2008

dessin de la semaine

 

DILEM  11 avril 2008

dessin de la semaine

DILEM 10 avril 2008

 

FELLAG "La Colonisation"

 



15/05/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 86 autres membres